Le meuble technique est la pièce maîtresse de ce réseau de trains miniatures.

C’est une construction en bois réalisée sur des fondations en béton.

Au niveau supérieur, il reçoit la gare principale et le poste de commande de l’ensemble.
Au niveau inférieur, il accueille une gare de stockage et toute la partie électrique.

Ses dimensions sont de 5.50 m de long par 1.80 m de large pour 1.00 m de hauteur.

Nous présentons sur cette page les différentes étapes de la réalisation des fondations.
Le contrôle de la planéité a été confié à
notre fille Clémence...

Après un examen très attentif de tous les cotés,
le verdict tombe : Tout est bien de niveau !

Photo Octobre 2011.
La première phase des travaux de construction du meuble
technique est de réaliser la fouille pour les fondations.

Le problème du stockage de la terre au beau milieu du
camping en pleine saison et le risque d’accident pouvant
en découler nous a contraint à l’évacuer au fur et à mesure.

Photo Août 2011.
Une fois réalisée, la fouille est remplie de
cailloux de type 20/40 Roulés,
sur une épaisseur d’environ 15 cm.

Photo Août 2011.
Le coffrage pour les fondations est réalisé en planches
de 20 cm de large. Elles sont vissées entre elles et calées.

La largeur de ces fondations est de 30 cm.

Un chaînage en fer de diamètre 10 mm
assure le ferraillage du béton.

Les éléments de ferraillage sont liés entre eux à
chaque intersection par des colliers Rilsan

Photo Septembre 2011.
Le béton est dosé à environ 250 Kg de ciment
par mètre cube de mélange sable et graviers.

Il contient une résine de type Sikalatex
pour le rendre imperméable.

Une fois coulé, il est vibré à l’aiguille

Ce procédé de vibrage du béton
permet de le rendre très résistant.

Photo Septembre 2011.
Une fois le béton coulé,
Il est égalisé puis lissé en
surface à l’aide d’une truelle.

Photo Septembre 2011.
Le coffrage est retiré une semaine plus tard.

Un délai de 12 jours de séchage est
respecté avant tout perçage du béton.

Photo Octobre 2011.

Accueil

Le projet

Le terrain

Les outils

Le meuble technique

La voie

Les ponts

Le décor

Le meuble technique







Le meuble technique est réalisé en bois.

La conception est simple mais répond à des exigences strictes
pour permettre sa tenue dans le temps.

A ce jour, il est presque terminé...
Le bardage latéral est lasuré avant
la fixation définitive des pièces d’accès.

Le meuble commence à prendre forme...

Photo Novembre 2011.

La fixation des 6 piliers verticaux sur les fondations en
béton a été réalisée grâce à des équerres spécifiques en acier.

Les piliers verticaux sont en bois traité autoclave.

Les 3 poutres inférieures permettent de supporter
le plancher du niveau intérieur au meuble.
Ce sont des pièces en sapin, lasurées en 2 couches.

Photo Octobre 2011.
Les bois horizontaux non lasurés sont des pièces utilisées
dans la construction des maisons en ossature bois.

Le plancher initial visible sur ces photos
a été changé très rapidement.

Il a été remplacé par des lames de terrasse
plus adaptées à une utilisation extérieure.

Photo Octobre 2011.
Sur ces deux photos, on distingue le plancher définitif.

Il est fixé sur les poutres horizontales
à l’aide de vis en Inox.

L’assemblage des différentes pièces de bois entre elles
fait appel à des équerres et à des sabots en acier.

On distingue le bardage en sapin
réalisé sur l’arrière du meuble.

Les 4 premières voies de la gare de stockage
sont posées avant la réalisation du
plancher supérieur pour des raisons de facilité...

Des essais de roulement sont effectués
à chaque étape de la pose des voies.

L’assemblage des poutres qui permettront de supporter
le niveau supérieur du meuble est ici bien visible.
Les sections de bois sont
volontairement importantes.

Cette construction doit pouvoir supporter un poids de
120 kg au m2 en surface, correspondant à un risque
de chutes de neige lourde.

Photos Novembre 2011.
Des tunnels d’accès sont réalisés des deux cotés
du meuble pour permettreaux trains d’entrer et de sortir
dans la gare de stockage.

Ces pièces, qui sont soumises à l’humidité extérieure,
sont réalisées en contreplaqué de coffrage de qualité.

Ce matériau est imputrescible et facile
à mettre en oeuvre.

Les arrêtes sont lasurées après découpe.

L’assemblage de ces pièces avec le meuble fait l’objet
de toutes les attentions.

Le bardage des cotés du meuble a été réaliséà l’aide
de planches de bardage très épaisses.

Les deux cotés du meuble doivent
résister à l’effort produit par les
cailloux des drains latéraux qui
seront mis en place par la suite.

Photos Novembre 2011.
Les 2 pièces sont fixées
définitivement par vissage
de chaque coté du meuble.

Un joint d’étanchéité est réalisé
à l’aide de colle pour tuiles
entre les pièces
et le bardage latéral en bois.

Photo Novembre 2011.
Pour finaliser l’étanchéité entre
le meuble technique et le drain
qui sera mis en place par la suite,
un film plastique de type Delta MS est fixé
à l’aide de clous courts à têtes larges.

Sur cette photo, le film de protection
est juste fixé en haut du meuble.
Il sera fixé sur les quatres coté
et tout autour de la pièce d’accès.

Photo Novembre 2011.
Sur cette phote prise en pleine séance de travail,
on distingue au premier plan
une pièce de bois fixée
en façade du meuble.

Elle servira à la mise en place
du système de “goutte d’eau” qui
empêchera le ruissellement
des eaux de pluies à l’intérieur du meuble.

Photo Novembre 2011.
Le plancher supérieur est réalisé
à l’aide de panneaux d’OSB classe 4,
fixés à l’aide de vis en Inox.

Ce matériau n’est pas adapté
tel quel à une utilisation en extérieur.

Le bardage de la face avant est réalisé avec des lames de bois standards, comme la face arrière.

Les 4 cotés du meubles sont lasurés.

Photo Décembre 2011.


Les photos ci-dessus ont toutes été prises
pendant le second semestre 2011.

Pendant l’hiver, le meuble a été protégé des
intempéries à l’aide de grandes bâches.

Le revêtement en OSB 4 a bien résisté.

Photo Janvier 2012.


Sur ces deux photos, de nombreux travaux relatifs
à l’étanchéité du meuble ont été réalisés.

Le film protecteur Delta MS est en place ainsi que,
sur ses cotés, ses bandes de finition en plastique.

Sur la photo ci-contre, on distingue
une plaque de Komacel grise
à la surface du meuble.

Ce produit initialement destiné à le recouvrir
pour l’étanchéifier s’est avéré inadapté.
Il a été rapidement retiré.

Le drain en cailloux de type 20/40 Roulés
est en cours de pose.

Il est important que l’humidité
ne stagne pas sur les bords du meuble,
pour sa longévité.

On distingue sur cette seconde photo
la première phase de la
mise en place du système définitif
d’étanchéité du plateau supérieur.

Il s’agit de la pose d’un film de bitume liquide,
en deux couches et à l’aide d’une spatule...

Photo Septembre 2012.
Une fois entièrement recouvert de bitume,
le plateau est recouvert de Bituline.

La pose de ce produit est effectuée en le chauffant.

Lors du chauffage, effectué au gaz,
la fonte du goudron de la face inférieure
de la toile goudronnée et du bitume
étalé préalablement offre un collage idéal.

Les pluies suivantes ont permis de constater l’étanchéité parfaite offerte par ce système.

Photo Décembre 2012.


A ce jour,
les travaux relatifs à ce meuble
ont permis de poser la voie..

En 2014, nous avons commencé
le câblage électrique
des zones d'arrêts en gare
et des moteurs d'aiguillages.

Je ne manquerai pas de mettre à jour
cette page dès les prochains travaux effectués !

A suivre...



Accueil

Le projet

Le terrain

Les outils

Le meuble technique

La voie

Les ponts

Le décor


Les trains

Le camping